Les textiles

Par définition, un textile est quelque chose qui permet de produire un objet tissé. En conséquence, le textile doit pouvoir se décomposer en fibres ou en fils. Des exemples courants incluent les textiles d’origine végétale tels que le coton ou le lincrystallizing_african_textiles_2, les textiles d’origine animale comme la laine ou les textiles d’origine minérale et les textiles synthétiques comme le nylon et le tergal.

Lorsqu’on sépare les fibres d’un textile, on fait du filage. Un textile tissé est simplement un tissu, sinon il s’agit d’une étoffe. Aujourd’hui, on a tendance à confondre ces termes pour désigner le produit final. Le tissage n’est pas le seul procédé, car on peut fabriquer une étoffe à l’aide d’une presse ou par agglomération.

Les tissus peuvent être traditionnels, c’est-à-dire des produits courants qui servent à l’habillement, à l’ameublement ou pour couvrir des besoins domestiques (filtres à café). Dans l’industrie, les textiles employés sont des textiles « techniques » dont les propriétés répondent à des besoins spécifiques, par exemple les tissus au carbone qui entrent dans la fabrication d’engins sophistiqués comme les avions de combat.

Il est également possible de fabriquer des tissus qualifiés « d’intelligents » ou « connectés », qui réagissent avec le milieu ambiant ou qui ont même des fonctions complexes comme la mesure de la tension artérielle ou de la température.

Le tissu noble d’excellence est bien sûr la soie. Il est d’origine animale, et le fil provient d’un cocon fabriqué par le vers à soie. C’est un tissu dont la fabrication remonte à l’Antiquité. En ce temps-là, le tissu était importé de Chine vers l’Europe.

Parmi les tissus synthétiques, citons l’élasthanne qui est très élastique et peut être étiré jusqu’à sept fois sa longueur initiale. Le polyester est un autre exemple. C’est une matière souple utilisée notamment dans l’habillement, et qui a pour propriété de garder les plis, évitant ainsi aux utilisateurs de repasser leurs vêtements. D’autres matières synthétiques comme le polyamide ou l’acrylique donnent des tissus légers, souples et faciles à entretenir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *