La production des textiles

Pour comprendre cette question, on peut faire le parallèle avec les jeux en ligne, par exemple http://www.roulette4fun.com/fr. Il faut d’abord apprendre à jouer, connaitre les règles, et puis à partir de là, il devient possible de gagner les sommes de ses rêves.

De même, la production des textiles a des étapes. Elle commence avec celles de fibres, qui peuvent être naturelles ou chimiques. Des exemples de matériaux naturels incluent la soie, le chanvre ou le lin. En revanche, les fibres chimiques sont produites artificiellement, par exemple les polyamides ou le nylon.

Le premier pas consiste à transformer ces fibres en fils. Cette opération a lieu dans des installations appelées « filatures ». On prépare les fibres et on les nettoie, puis on passe au cardage et au peignage pour régulariser silk-798087_960_720leur aspect.

Par la suite, il s’agit de fabriquer le tissu ou l’étoffe. D’abord le tissage qui est une opération courante qui se fait avec des métiers à tisser. Dans cette méthode, on entrecroise le fil suivant une chaine et une trame, et le mode d’entrecroisement ou armure permet d’obtenir de la toile, de la serge ou du satin. On peut aussi fabriquer du tissu par tricotage ou maillage, ou bien par des méthodes mécaniques comme le pressage ou l’agglomération.

Les surfaces textiles brutes ainsi produites seront modifiées par une opération spéciale : l’ennoblissement. La dernière étape consiste à donner au tissu son aspect final (apprêt). Elle peut consister à teindre le tissu, à l’imperméabiliser, à l’ignifuger, etc. Il est possible aussi d’imprimer des motifs ou de modifier les caractéristiques physiques du tissu en le lustrant (calandrage) ou en le traitant pour éviter son retrait au lavage (sanforisage).

Les produits finis peuvent servir à l’habillement, à l’ameublement et à la haute couture. D’autres textiles techniques ont une vocation spécifique, comme les tissus médicaux ou les tissus pour les usines ou le bâtiment.

La fabrication des textiles est une activité aux mains de corps de métiers divers qui sont obligés d’être à la pointe du progrès, car aujourd’hui, l’innovation et les aptitudes créatives sont devenues les conditions maitresses de la réussite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *